Ni Saint Ni Diable

Publié le par TAHKAD

 

Venu d'un profond village de fin fond paysan, pour découvrir le mode de vie citadine de métropole, mais par naïveté en essayant de rentrer dans des moules qui n’étaient pas vraiment faits pour lui. Il se lance dans une liaison douloureuse et déchirante, avec une femme qui, à une certaine époque, l’avait imprégné, perturbé, marqué de son empreinte et envahir complètement sa personne, son quotidien, elle était l’inclinaison de sa perte, de sa collision avec la déchéance, de son obsession et enfin de sa condition de victime d’escroquerie et de tromperie, le conduisant sous peu à frôler la folie. Après discernement et avant de rompre avec cette femme il dira :

 

 Alors écoute-moi, je n’étais ni saint ni diable, j’étais un ordinaire jeune homme en pleine phase de maturation vivant sa jeunesse et son époque, j’avais reçu et j’ai donné, j’avais accepté certains faits comme j’ai refusé d’autres, j’avais supporté à mes limites et je ne pouvais être plus meilleur que moi-même.

         Les erreurs m'ont fait avancer !

         Les regrets m'ont beaucoup appris !

         Les douleurs m'ont rendu plus fort !

             Je n'ai pas changé, ni oublié !

         J’ai juste avancé pour comprendre

    Qu’on m’a tout bonnement volé son nom.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article