Les églises sont vides

Publié le par Kader

Beaucoup d’hommes d’Église les cherchent, ces vraies raisons, mais ils s’obstinent à les chercher là où elles ne sont pas.
L’Église ne maîtriserait pas assez les moyens de communication modernes, elle devrait davantage soigner son image, les messes ne sont pas encore assez conviviales, les prêtres pas encore assez familiers, l’Église pas encore assez à la page…
Les religions évangéliques échouent même à fournir ce qui devrait être leur mandat principal: donner un sens à la vie, répondre à un besoin de faire partie de quelque chose de plus grand que soi.
L'église est vide le Dimanche: seule une poignée de fidèles d'un âge certain assistent encore à la messe  peut-être plus par habitude que par conviction et chantent sur ordre de la dame qui mouline derrière le micro, très près du célébrant, des refrains qui rappellent certainement
"Quand trois poules vont aux champs".
 La liturgie que propose le Curé ne parvient plus à dépasser ce niveau.
Et pourtant, dit M. le Curé avec l'air désolé de celui qui ne comprend plus rien, 
L’église a tout fait depuis tant d'années pour attirer les gens : communion debout, suppression du latin, remplacement du grégorien par des cantiques populaires, célébration face au peuple, animation liturgique, absolutions collectives, messes anticipées du samedi soir, ronde autour de l'autel des enfants du catéchisme...
Le pauvre il  a tout fait !
Le visage de l’Eglise a bien changé. Certains avouent que ;
Nous nous sommes rendu compte que l’Eglise telle qu’elle est ne correspondait pas à ce que nous voulions vivre, ni à celle que l’on trouve dans la Bible».  
Les raisons qui poussent les fidèles à remettre en question leur adhésion à une Eglise locale sont nombreuses. Aujourd’hui plus que jamais, le nombre de chrétiens sans Eglise augmente.
Comme ils n’obtiennent pas ce qu’ils désirent  ils se barrent. Et ils vont continuer leur exode massif tant qu’ils n’obtiendront pas ce qu’ils demandent ce qui n’arrivera jamais.
Le pasteur? On l’adule quelques temps, puis on réalise qu’il  n’est pas parfait.
La prière ne fonctionne pas..
Le culte est lui-même assez ennuyant,  
l’Église a trop imité le monde, qu’elle en a copié les vices, les laideurs et les platitudes, elle s’est tue parfois et  elle parle trop souvent, ainsi les églises, les séminaires et les couvents se vident. 
Il y a beaucoup de pain sur la planche  pour pouvoir commencer a apprendre ce qu'est l'église. Seul critère retenu avoir un esprit d’incrédulité et un esprit de haine
Pendant une période de deux ans environ, pour connaître les grandes lignes Toute une bibliothèque d’apocryphes (IV° S) de ce qu'est le catholicisme. Et savoir que les darbystes sont bien meilleurs que les charismatiques, des sessions où il y a une onction d'huile parfumée  Ensuite viendra le baptême,
A l’issue de cette formation de 2 Ans, ces  paroissiens sortent avec des visages «évangéliques» révulsés crachant l’insulte et la haine.
Ce n’est pas l’Islam actuel qui est responsable de la crise de l’Église. Ce sont les hommes d’Église eux-mêmes qui ont cultivés la haine de l’autre.
Beaucoup d’hommes d’Église cherchent, les vraies raisons, mais ils s’obstinent à les chercher là où elles ne sont pas. 
L’Église ne maîtriserait pas assez les moyens de communication modernes, elle devrait davantage soigner son image de tolérance, les messes ne sont pas encore assez bien orientés, les prêtres pas encore assez familiers, l’Église n’est pas encore assez pédagogue … 
Tout se résume à une question de foi et ils font fausse route.
elon un sondage récent, 80 pour cent des Français ne lisent pas du tout la Bible. C’est un des chiffres les plus élevés dans le monde entier. Et pourtant, la Bible est partout dans la culture
La Bible, c'est un « illustre inconnu » en France : omniprésent, et pourtant méconnu, voire inconnu à la plupart des Français.
Une enquête comparative sur la lecture des Écritures dans plusieurs pays a donne quelques éléments de comparaison avec les grands pays de culture chrétienne. Elle montre que la France figure parmi les pays dont la population est la moins nombreuse à posséder une Bible, à la lire et à en connaître le contenu.
La Bible rejoint la liste des textes très respectés, mais peu lus, car considérés comme difficiles, abstraites.
Néanmoins, une tranche de Français disent connaître certains «récits bibliques », Mais nombreux sont ceux qui ne connaissaient pas ou peu les événements entourant la naissance de Jésus (26%), Sa mort (30%) ou le miracle de la multiplication des pains et des poissons (47%).
Il y a dans église un monsieur avec le titre de pasteur qui n’hésite pas à blâmer ses brebis publiquement. Alors citons ces deux exemples de comportement de pasteur dictateur :
1)–Une jeune femme restait à sa place après le culte pour prier; le pasteur, l’ayant vue remuant les lèvres, ne s’est pas demandé ce qu’elle devait faire à parler seule dans son coin. Il l’a traitée à haute voix, d’ «’IVROGNE» Quel homme de Dieu !
C’était une femme stérile, ne peut que prier Dieu pour qu’IL vienne à son secours, pour une éventuelle grossesse. Et pourtant si ce pasteur était réellement un homme de Dieu, il se serait associé à cette jeune femme afin de prier ensemble sur le sujet……
2)-Une femme d’age mure, membre d’une église, un dimanche, est arrivée en retard, des que cette dame est entrée dans la salle d’église, le pasteur grognon, arrête de prêcher et l’apostrophe :
«C’est à cette heure-ci qu’on vient au culte ? »
Elle était paralysée, elle est restée debout comme une statue pendant plusieurs secondes, sans trop bien saisir quoi répondre !
 
Et tout ça, parce que comme l’église récolte les dîmes et offrandes avant que le pasteur ne commence à prêcher, le retard de cette dame l’ a empêchée de mettre ses dîmes et offrandes dans le panier.
Cette femme était tellement choquée, qu’elle n’a pas eu remis les pieds dans cette église.
On sait que si le Pasteur ne reçoit pas assez de dons de son église, c’est qu’elle est trop pauvre pour lui assurer son salaire
 
C’est ça les Eglises ?

Commenter cet article