La Stratégie Juive Sioniste !

Publié le par Kader

En réponse à toutes ces stratégies Juives qui ont pour but de défier Allah le Plus Haut et les croyants, et de renverser le destin, le Coran a déclaré :

«Et ils [les Juifs] se mirent à stratégier. Allah aussi stratégie. Et Allah est le meilleur des stratèges! » (Coran Ali Imran, 3 :54)

C’est avec le but d’implémenter cette stratégie démoniaque en Terre Sainte elle-même qu’Israël a désigné Yasser Arafat et son Organisation laïque et nationaliste de Libération de la Palestine comme partenaire pour la paix.

Cette stratégie a réussi en Egypte, en Jordanie, en Turquie et

en Arabie Saoudite, tous étant des états-clients des Etats Unis

impies. Mais cette stratégie a échoué en Terre Sainte. Elle n’a

pas non plus réussi en Syrie ni au Yémen.

L’Etat Juif d’Israël a accompli 50 années d’existence.

Mais ce n'est certainement l’exploit "contre vents et marées" que les Juifs veulent nous faire croire. Un Mouvement Sioniste impie par essence a escroqué les « Banou Isra’il » par le biais d’une montagne de mensonges ! Un de ces mensonges a été le faux slogan «une terre sans peuple pour un peuple sans terre».

S’il n’y avait pas de peuple sur cette terre, nous pouvons alors poser la question suivante : Qui sont ceux qui «jettent des pierres » aujourd’hui ?

Si les Arabes ne sont pas un «peuple», s’ils ne sont que des

«Sauterelles» comme l’a déclaré l’ancien premier ministre Shamir.

N’ont-ils pas permis aux Juifs de vivre parmi eux pendant plus de deux mille ans?

Les Arabes ont garantit leur sûreté et leurs propriétés aux Juifs lorsqu’ils vivaient parmi eux au sein des terres Arabes pendant plus de deux mille ans. Les Arabes ont fait tout cela et plus encore lorsque le reste du monde a fermé ses portes aux Juifs, ou lorsqu’il les a contraint à vivre dans des ghettos. Les Arabes ont agi ainsi parce qu’ils possèdent encore les « vestiges » de la religion d’Abraham qui leurs sont parvenus par Ismaël (‘alayhi Salam).

Ces «vestiges» de la Vérité leurs ont enseigné de faire preuve d’hospitalité. Jusqu’à ce jour, l’hospitalité des Arabes a survécu. La même religion d’Abraham aurait dû enseigner aux Juifs de faire preuve de gratitude envers ces «sauterelles» hospitalières.

Le Sionisme affirme que la Vérité, dans le Judaïsme, a concédé au peuple Juif le droit «exclusif», «éternel» et «inconditionnel» à la Terre Sainte.

Le Sionisme soutient que la restauration de l’Etat Juif d’Israël, détruit par Allah le Plus Haut il y a 2000 ans, valide la prétention Juive à (une version impérialiste de) la Vérité. Après tout, la Torah n’a-t-elle pas proclamé : «Tout lieu que foulera la plante de votre pied seraà vous » (Deutéronome, 11 :24) ? Pendant soixante dix ans, depuis la naissance d'Israël, le monde assiste avec stupéfaction à la progression calamiteuse des "traces de pas"Juifs dans un Israël en expansion constante. Cette expansion n’a pas encore cessé. En dépit de l’« apparence » qu’Israël est assiégée et qu’elle s’entoure de remparts pour se protéger d’une attaque Arabe, la «réalité» au moment où ce livre est publié (après la destruction du camp de réfugiés de Jenin, et du meurtre de tellement plus d’Arabes) est telle qu’Israël se prépare à déclencher une guerre majeure par laquelle les frontière de l’Etat s’étendront dramatiquement pour englober la Terre Sainte Biblique, à savoir « de la rivière

d’Egypte (et cela implique le contrôle du Canal de Suez) à la Rivière d’Euphrate (et cela implique le contrôle sur tout le pétrole du Golfe à la possible exception de celui de l’Iran ;

l’Europe, le Japon et la plupart du reste du monde étant dépendants de ce pétrole du Golfe).» Cette guerre, qui aura été méticuleusement préparée, témoignera également du

remplacement des USA par Israël en tant qu’ «Etat Dirigeant» du monde.

Ainsi, dans une perspective Biblique, le succès Juif du rétablissement de l’Etat d’Israël, puis de l’expansion du territoire de l’Etat, en plus du contrôle Juif sur la sainte ville de Jérusalem, apparait certainement comme la validation de la prétention du Judaïsme à la Vérité.

Notre question est la suivante : Comment cela a-t-il pu être accompli sans le Messie ? La réponse est que cela a été accompli par le biais de l’imposture d’un Faux Messie (alMasīh al-Dajjāl)! Encore une fois, l'implication incontournable de la réussite apparente du rétablissement de l'Israël Biblique était la validation de l’affirmation des Juifs prétendant que Jésus et Mohammad (paix soit sur eux deux) étaient tous deux des imposteurs.

Mais pour qu’Israël soit créé, le Judaïsme devait accrocher ses wagons à la civilisation moderne occidentale nouvellement émergée, décadente et essentiellement impie. Ce monde occidental impie a établit son autorité en tant qu’acteur dominant incomparable sur la scène mondiale, «déferlant sur l’humanité de toute hauteur» ou «s’éparpillant

dans toutes les directions » (Sourate Al Anbiyah, 21 :96) pour

contrôler la mer, la terre et l’air.

L’Etat Juif n’aurait pas pu non plus survivre au long de ces cinquante années sans l’assistance active de cet Occident tout puissant mais néanmoins décadent et impie. Celui-ci est en fait une civilisation créée et soutenue par les Ya’jūj (Gog) et Ma’jūj (Magog).

Les Juifs qui ont soutenu l’Etat d’Israël en acclamant ce qui leur apparaissait comme étant la restauration de l’Israël biblique, tout en ignorant commodément les grandes injustices et les oppressions infligées à un peuple Palestinien malheureux (aussi bien les Chrétiens que les Musulmans), leur seul crime étant d’avoir la Terre Sainte (des Juifs) comme lieu de résidence. Cette injustice et cette oppression ont constamment augmenté durant ces cinquante années. Notre question à ces Juifs est la suivante : Une prétention valide à la Vérité peut-elle être compatible avec cette impiété, cette décadence, cette injustice, ce racisme et cette oppression ?

Est-il possible qu’un peuple «accroche son wagon» à un train essentiellement impie tout en prétendant être fidèle au Dieu d’Abraham ?

Les Juifs soutiennent qu’ils n’ont pas conduit le peuple Palestinien hors de leurs demeures ; qu’ils les ont quittées de leur propre chef. Dans ce cas, pour quelle raison les Juifs ne leurs ont-ils pas préservé leurs maisons comme gage sacré, et pourquoi ne les ont-ils pas invités à y retourner ? Au lieu de cela, les Juifs ont persisté durant cinquante misérables années à nier leur « roit de retour» à leurs demeures. Plus étonnant encore, Israël affirme que « peut-être » que cinquante longues et pénibles années de plus doivent passer avant qu’Israël et les Palestiniens, Chrétiens et Musulmans, puissent espérer s’accorder de manière réaliste pour partager le même espace sur la Terre Sainte sans y faire la guerre. Mais c’est une chimère ! Cela n’a aucun lien avec le processus historique en cours de réalisation. L’oppression malfaisante d’Israël continue de s’intensifier tous les jours. Israël atteindra bientôt le sommet de sa fausse gloire lorsqu’il deviendra l’Etat Dirigeant du Monde.

Cependant, ce livre déclare que le monde assiste au début de la fin pour l'Etat Juif imposteur d'Israël! Les Juifs ne doivent pas accuser le Sionisme pour la situation dans laquelle ils se trouvent actuellement. Tout ce que le Sionisme a fait était d’exploiter chaque moindre mensonge placé dans la Bible en les embellissant par le biais d d’une montagne de mensonges encore plus nombreux.

Extrait du Livre JERUSALEM DANS LE CORAN du Cheick Imran N. Hosein Edition Masjid Dar al-Qur’an 2003

Commenter cet article