La Généalogie de Jésus !

Publié le par Kader

L’Encyclopédie catholique dit que Marie, Mère de Jésus, avait 11 ans (et que Joseph en avait 70) lors de leur mariage Joseph était déjà veuf au moment où il s'est fiancé avec Marie, et il aurait eu des enfants d'une précédente union dont, Jacques

Marie, la mère de Jésus, qui avait été accordée en mariage à Joseph, « fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint », « avant qu’ils aient habité ensemble » précise Saint Matthieu – pour exprimer combien Joseph est étranger à cette naissance ; pour nous signifier qu’il n’est pas lui-même le géniteur de cet enfant.

Joseph, qui était un homme juste poursuit le texte, prit donc la décision de répudier Marie.

Quoi de plus normal jusque là ? Voici une fiancée promise à son époux – au point que dans le judaïsme de l’époque, on les considérait déjà comme mariés – qui tombe enceinte avant d’avoir commencé une vie commune avec son époux…

La conclusion s’impose comme une douloureuse évidence : Marie a trompé son époux ; elle a commis un péché d’adultère – du moins Joseph le croit-il – et il paraît juste à l'humble charpentier de Nazareth de s’en séparer légalement par un acte de répudiation...

Ridicule, Joseph l’est certainement dans l’esprit de beaucoup de gens. Il n’a d’ailleurs pas manqué d’être moqué au long des siècles, dans la littérature ou la chanson ; d’être un sujet de quolibet dans les casernes ou sur les chantiers. Pauvre Joseph, se dit-on parfois, ce benêt si naïf…

On peut sans doute le penser et le croire. Mais une chose est sûre : cela ne ressort nullement du texte biblique lui-même. Jamais l'Evangéliste Saint Matthieu n’a voulu laisser entendre que Joseph ait pu douter de la fidélité de Marie, de sa virginité.

Verset 19 : « Joseph, qui était un homme juste, nous dit Saint Matthieu, ne voulait pas la dénoncer publiquement : il résolut de la répudier en secret ».

Or, que dit la loi juive lorsqu’une jeune fille vierge fiancée à un homme couche avec un autre homme ? « Vous les conduirez tous deux à la porte de [la] ville et vous les lapiderez jusqu’à ce que mort s’ensuive… » (Deut. 22. 23-24).

Si Joseph était véritablement un « homme juste » au sens biblique, il aurait dû, en raison de l’adultère de son épouse, ordonner la lapidation de Marie. Ce qu’il n'a pas fait…

Si Jésus n’est pas Fils de David, il ne pourra être reconnu comme le Messie. Or, c’est par Joseph – et non par Marie – que Jésus va pouvoir être reconnu comme le Messie annoncé. Cela est très bien exprimé dans la généalogie de Jésus qui ouvre l'Evangile de Saint Matthieu (juste avant notre passage), où l’on voit bien que Jésus est Fils de David par Joseph, et non par Marie.

il épouse Marie et, acceptant l'enfant,il devient le père nourricier de Jésus qui, de ce fait, appartient à sa lignée, celle de David

Cependant c’est par Joseph que Jésus est descendant de David, et donc le Messie

Luc dans son Évangile (Lc III, 23) écrit : « (Jésus) était fils, croyait-on de Joseph ».

Cela laisse supposer que Jésus n’était pas le vrai fils de Joseph.

On donne aussi à Joseph le titre de « père adoptif

L’enfant adopté n’est pas le descendant des ancêtres de son père adoptif.

Cela montre que Joseph est bien le : «Vrai père de Jésus».

Certains ont voulus m’expliquer que le Coran n'est pas la Bible avec ses sens Figuré et sens metapgorique. Pour un chrétien, la Bible n'est pas directement la vérité de Dieu !

Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant ! » (Le Coran, la Sourate Marie 19:33).

Coran nous parle de la mort de Jésus est la Sourate Al-Imran 3:55: « (Rappelle-toi) quand Allah dit : ‘Ô Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t’élever vers Moi [En Arabe: mutawaffeeka signifie: ‘je vais causer ta mort’], te débarrasser de ceux qui n’ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas’

Tradition Juive

Les juifs disent qu'un homme âgé de 30 ans, Jésus- s'était déclaré être le Messie attendu par les juifs et disait qu'il allait rétablir le Royaume de David. Cet homme est selon eux un imposteur parce que :

Le Prophète Élie, qui était vivant au ciel et qui devait descendre avant l'arrivée du Messie n'est pas encore descendu 

Il est écrit dans l'Ancien Testament que le faux prophète doit périr sur le bois et puisque les juifs pensent avoir tué Jésus- sur la croix, ils le considèrent comme un faux prophète, et donc maudit.

Tradition chrétienne

Les chrétiens croient qu'Adam avait péché et que par conséquent toute la race humaine a hérité de ce péché originel.

Cependant, Dieu étant Juste, il était néces­saire que les pécheurs soient punis ; mais puisque l'obéis­sance totale à la Loi est chose impossible, l'homme demeure toujours pécheur et donc éloigné du salut. D'autre part, Dieu est Bon et Sa bonté exige que l'homme ne soit pas châtié. Alors Dieu envoya sur terre Son Fils unique, Jésus- Fils de Marie, pour souffrir à la main des juifs et pour mourir maudit sur la croix afin de racheter les péchés des hommes.

Ainsi chrétiens et juifs, disent que le Christ fut maudit, avec cette seule différence, que les chrétiens considèrent cette mort maudite comme le rachat des péchés de l'humanité, tandis que les juifs pensent que Jésus- était un faux prophète. Ils croient aussi que trois jours après sa mort sur la croix, Jésus- monta au ciel où jusqu'aujourd'hui il est assis à la droite de Dieu.

Les chrétiens n'ont pas médité sur la portée réelle du terme « maudit ». Par la malédiction, l'âme se ternit et s'achemine vers Satan ; elle ne peut aller vers Dieu. Il est inconcevable que le coeur d'un prophète soit maudit, s’éloigne de Dieu et s'en aille vers Satan.

Tradition musulmane

Les musulmans en général comprennent la signification du mot maudit et c'est pourquoi ils n'acceptent ni la thèse juive, ni celle des chrétiens. Cependant ils ont adopté une partie de la croyance chrétienne sans réfléchir, c’est-à-dire, que Jésus est vivant au ciel.

Puisqu'ils ne pouvaient pas complètement rejeter la croyance juive, ils disent que celui que les juifs clouèrent sur la croix n'était pas Jésus-Christ (a.s) mais une autre personne qui avait eu sa ressemblance. Le Christ fut enlevé vivant au Ciel,

PS/ Je peux faire des erreurs de raisonnement, mais c’est la documentation ainsi consultée qui donne ces précisions.

La religion catholique est une religion polythéiste qui se fait passer pour une religion monothéiste.

Il y a le père, le fils et la vierge Marie. Trois divinités.

Je l’ai compris en passant devant la petite chapelle qu’il y a dans ma ville et en voyant de chaque coté de la porte d’un coté le Christ et la vierge Marie.

C’est une chapelle où il y a deux dieux comme c’est indiqué à la porte.

Et si on ajoute le culte des saints, il y a d’innombrables divinités pour toutes les circonstances de la vie, par exemple Saint Joseph, patron de tous les maris du monde Saint Christophe quand on prend le volant, Saint Bernard quand on retire son argent de la Banque,

Le Christ n'a en fait pas de message. Par contre le christ n’est pas Dieu et c’est bien écrits dans la parole de Dieu c’est l envoyé de Dieu, il le dit lui même, » je suis venu non pas faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé) c’est à dire Dieu.

Je te loue père de ce que tu a caché ces choses aux grands et aux intelligents et que tu les a révélés à des tout petits (Matthieu 11 :25

Ceci pour marquer le fait qu'il n'avait pas de doctrines à prêcher comme les autres religions. Il essaie d’ailleurs de cacher que son message n’atteignait pas les gens instruits

L'Eglise fête le deuxième Dimanche spécialement consacré à la préparation de la Nativité est celui qui précède immédiatement la fête de Noël. Il est appelé «Dimanche des pères ou de la généalogie». Il tombe entre le 18 et le 24 décembre. Des Homélies sont prononcées par des Prêtres

Plus précisément le fond du message biblique se résume à l'ensemble des axiomes suivants

1) La vérité s'appelle Jésus, qui est le système formé de tous les énoncés présent et suivants;

2) Criez très fort: Jésus vous aime !

3) La fin du monde est proche;

4) L'accord avec Jésus mène au paradis avec Dieu

5) Le désaccord avec Jésus est l'expression du mal absolu, de la déchéance, une psychopathie, une manipulation diabolique, l'expression de l'orgueil humain, qui mérite et mène à l'enfer éternel

6) le désaccord avec Jésus, et donc le mène en enfer; (ne cherchez pas pourquoi c'est un mystère)

7) Priez donc Dieu pour que Jésus se révèle à vous, ainsi qu'à vos chers proches si vous voulez les revoir de l'autre côté.

Très spirituel comme message !

 

 

 

Commenter cet article