Les attaques contre l'Islam !!!

Publié le par Kader

 

Les invectives que l’on t’adresse (ô Mohammed), ne sont pas différentes de celles dont on accablait les Prophètes qui t’ont précédé, mais certes Dieu qui pardonne, inflige aussi des supplices terribles » (Coran 41.43).
De tous les grands hommes du monde entier, aucun n’a eu autant de détracteurs que Mohammed (SAWS) ».
Ce n’est pas un musulman qui l’affirme, mais un religieux chrétien, auteur de nombreux ouvrages sur l’Islam.
IL N’Y A DE DIEU QUE ALLAH,, c’est tout, le CORAN ne sert qu’a un seule chose, trouver son chemin de retour, une lumière, un guide, mais le CORAN ne guide pas ceux qui le rejettent, il ne Guide que ceux qui croient en l’au-delà
C’est une longue histoire et Ibliss fut le premier esprit arrogant à se croire un geyser de vérités.
Une sorte d’hologramme du véritable prophète et du pain béni pour les adversaires déclarés de l’islam qui se contentent de citer “nos” oulémas dans ce qu’ils ont dit comme atrocités sur l’Islam
D’autres y travaillent déjà, et ce depuis la vie même du Prophète Mohammed (SAWS), ils ne sont rien à côté des grands adversaires de DIEU, du CORAN et du Messager, toutes leurs études tombent comme un fétu de paille, les raisons qu’ils avancent sont fausses…
Que n’a t’on pas entendu sur le sujet ?
Comment Allah a-t-il pu faire descendre sur Terre un livre dans la langue arabe dont l’écriture n’existait pas encore au début du VIIe siècle,
Mais, pour les chrétiens qui ont sérieusement étudié l'islam, Mohammed (Mahomet) n'a jamais existé ailleurs que dans la très fertile imagination de ce 3e calife.
La langue écrite de ces peuplades était, à l'époque, début VIIe s, le nabatéen
Le Coran était éparpillé et aurait été compilé bien après la mort du prophète.
Non, il y avait d’autres versions mais aurait été brûlées. Non, il aurait été dicté à Mohammed par un juif.
Non par des Esséniens.
A moins que ce soit des nazaréens ou des sabéens.
Le Coran serait ignoble et contraire à la bible à moins qu’il ne soit copié sur la bible car trop conforme.
Nous avons même des rigolos, avec un pseudo scientisme et un chouia de théorie des codes, qui seraient arrivés à prouver que :
Le Coran a été pondu par 80 scribes différents.
Ce n’est surtout pas un livre qu’ils nous disent.
Allah n’a jamais donné de livre à Mohammed (SAWS) .
Mohammed (SAWS) n’a jamais eu le Coran entre les mains.
Mohammed (SAWS) n’a même jamais vu le Coran de son vivant. Et personne n’étudiait de livre du vivant du prophète puisqu’on nous dit qu’il n’y avait pas encore de livre.
Mais la Bible, nous dit-on existait en livre pour être copié par le Prophète Mohammed (SAWS)
Extraordinaire n’est ce pas ?
Il est absolument impossible de recenser toutes les attaques dont a été victime le Prophète au long de ces quatorze siècles. Des dizaines de volumes ne suffiraient pas à épuiser le sujet. Aussi, nous avons choisi d’évoquer quelques exemples d’hostilité manifestée par les Occidentaux envers un homme, qui a voulu partager sa foi avec le reste de l’humanité. On constate d’emblée que le comportement réservé au Prophète Mohammed a été le lot de tous les autres Prophètes qui l’ont précédé. C’est bien ce qui fait la force de l’Islam, religion qui ne déroge pas à une tradition ancestrale et coutumière.
Cependant, ce qui semble être devenu routinier, c’est la tendance à dénigrer un Prophète, tant de siècles après sa disparition. Elle démontre la profondeur des rancœurs accumulées durant tout ce temps et constitue un exemple unique d’une hostilité tenace mais toujours vivace.
Aussi, je vais entamer une série de réfutation à tous ces questionnement et ses attaques sans fondements, en apportant les éclaircissements nécessaires afin de mettre à nue tous ces dénigrements
Historique de la Langue Arabe :
L'arabe est une langue sémitique. Elle appartient génétiquement à la même famille que l'akkadien, l'amorite, l'ougaritique, le cananéen (hébreu, phénico punique, moabite), l'araméen, le sudarabique et divers idiomes éthiopiens (guèze, amharique, etc.).
Les plus anciens témoignages de la langue arabe datent du iie siècle av. J.-C, mais la langue va évoluer encore longtemps. Du iiie au vie siècle, l'arabe ancien se développe et se dote d'un alphabet propre, dérivé du phénicien via la variante nabatéenne (ou, moins probablement, syriaque) de l'alphabet araméen.
La diffusion de l'écriture arabe dans le monde est d'abord liée à la diffusion de la langue arabe, et la diffusion de l'arabe est liée à la diffusion de l'islam (arabe : islām = soumission). Le texte sacré de l'islam, le Coran (arabe qur’ān = récitation), a été rédigé en arabe, et le texte arabe est considéré comme seul valable par les autorités religieuses (même s'il a été traduit notamment en certains pays non arabes – après adoption de l'écriture latine).
Sourate 12, 1-2 : Tels sont les versets du Livre explicite. Nous l’avons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez.
Sourate 26, 192-195. : Oui, le Coran est une Révélation du Seigneur des mondes L'Esprit fidèle est descendu avec lui sur ton cœur pour que tu sois au nombre des avertisseurs – c'est une Révélation en langue arabe claire.
La langue arabe est marquée par une importante diglossie entre l'arabe littéral, langue véhiculaire surtout écrite, et l'arabe dialectal, langue vernaculaire surtout orale. L'arabe littéral comprend l'arabe classique (pré coranique, coranique, et post-coranique) et l'arabe standard moderne. L'arabe dialectal comprend de nombreuses variétés régionales, pas toutes intelligibles entre elles.
Anecdote romanesque du célèbre écrivain Anatole France, quand un de ses personnages demandait à Mme Nozière : - Quel était le jour le plus funeste de l'histoire ?
Mme Nozière ne le savait pas.
- C'est, lui dit-il, le jour de la bataille de Poitiers, quand, en 732, la science, l'art et la civilisation arabes reculèrent devant la barbarie franque !
Conclusion, on voit bien que la langue Arabe et son écriture existé avant l’avènement de l’Islam et que le Saint Coran est reste le véhicule principal de cette écriture.

Commenter cet article