L’islam est-il le seul et vrai monothéisme ?

Publié le par Kader

Les musulmans croient qu’il n’existe qu’un seul et unique Dieu. C’est Lui qui a créé l’univers et c’est Lui qui l’administre. Il n’a ni partenaires ni enfants ni associés. Il est le Très Miséricordieux, le Très Sage et le Très Juste. Il entend et voit tout et Il est Omniscient. Il est le Premier et le Dernier.
« Dis : « Il est Dieu, l’Unique. Dieu, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré. Et nul ne peut L’égaler. » (Coran 112)
Mais il est d’usage de faire référence au judaïsme, au christianisme et à l’islam comme aux trois grandes religions monothéistes et de les regrouper. Pourtant, il y a des différences flagrantes, à cet égard, entre le christianisme et l’islam.
Le concept de trinité inhérent à la quasi-totalité des dénominations chrétiennes inclut nécessairement une pluralité. La croyance selon laquelle Dieu serait en fait composé de trois divinités (père, fils et saint esprit) contredit le concept du monothéisme islamique, où l’unicité de Dieu est indiscutable.
En islam, la croyance en un Dieu unique, qui n’a ni partenaires ni fils ni associés est essentielle. Il s’agit de la croyance centrale de cette religion et l’essence même du Coran. Le Coran appelle l’humanité à n’adorer que Dieu et à abandonner l’adoration de fausses divinités. Le Coran nous invite à admirer les merveilles de la création et d’y voir la grandeur et la puissance de Dieu. Le Coran nous ordonne de rejeter tout ce qui est adoré en dehors de Dieu ou parallèlement à Lui. Dieu dit, dans le Coran :
« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)
On fait souvent référence à l’islam en tant que
«Pur monothéisme» Car il n’est pas corrompu par d’étranges concepts ou superstitions. La croyance en un Dieu unique entraîne la certitude. Les musulmans n’adorent que Dieu et n’adressent leurs prières qu’à Lui, car Il est le Seul qui mérite d’être adoré. Et rien n’est plus grand que L
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article